Est-ce que ça existe les livres de rentrée ? Celui-là me paraît être idéal pour ce début d’automne. Sur fond de dépaysement avec un voyage en Inde, nos protagonistes ne se connaissent que de réputation : Géraldine vit en Inde et elle y organise une rencontre entre personnalités littéraires et cinématographiques françaises. Ainsi, Roland l’écrivain vieillissant et sa compagne sont conviés, ainsi que Raphaël, écrivain aussi, et Charlotte, cinéaste vivant à New York.

Malheureusement la rencontre se passe alors qu’un festival du cinéma a lieu non loin de là, détournant l’attention de bon nombre de gens, et les français se retrouvent bien souvent en petit comité. Ceci leur permet donc de faire connaissance et de découvrir l’Inde, qui va devenir pour eux le lieu où les choses auront changé : chacun va apprendre sur soi, sur l’autre, comprendre où il veut mener sa vie par la suite, et surtout découvrir de belles personnalités.

L’Inde et les indiens trouvent naturellement leur place au milieu de ces français en dévoilant non seulement le côté typique de ce pays, mais aussi l’envie d’aller de l’avant et de sortir de la misère. De plus, l’actualité de ce début du XXIème siècle s’invite avec un risque omniprésent d’attentats terroristes et cela donne une atmosphère toute particulière.

On peine au début à savoir où le lecteur est mené. Chaque chapitre a une focalisation interne différente et on peut s’y perdre, mais petit à petit l’envie d’en savoir plus sur des personnages devenus « attachiants » prend le dessus et on lit d’une traite quasiment les 300 pages. Dans la même lancée que les romans de David Foenkinos, quoiqu’un peu plus sombre, ce roman vous marquera probablement par son réalisme et son refus d’être pudique. Défauts et qualités sont intimement liés pour chaque personnage et ne laissent pas trop de place aux bons sentiments. Un bon roman d’automne donc !

Publicités