C’est d’un recueil de nouvelles dont je vais vous parler aujourd’hui, écrites par John Steinbeck. La collection Folio à 2 euros propose de découvrir Le harnais, Le meurtre, Le serpent, et Fuite, traitant chacune de thèmes différents, mais se déroulant toutes au même endroit, dans les collines de Californie, au début du XXème siècle.

Sans vous dévoiler l’histoire de chacune de ces nouvelles, je peux néanmoins vous dire qu’elles traitent à leur façon de la solitude d’un homme face à son destin : Peter dans Le harnais, Jim dans Le meurtre, le docteur Phillips dans Le serpent et le jeune hispanique Pépé dans Fuite, voient leurs vies totalement changées face à un événement dramatique, souvent lié à la mort. Ils paraissent mus par une force intérieure, ce qui leur permet d’agir vite, sans réellement penser aux conséquences qui en découleront.

Vous serez toujours aux premières loges pour observer ces hommes se battre contre la société, ou contre eux-même, et pourrez facilement vous identifier à certains personnages, même si le format habituel des nouvelles ne s’y prêtent pas forcément. C’est là que l’on comprend le génie de John Steinbeck dans son écriture : il traite de manière simple et sans fioriture des thèmes graves, allant à l’essentiel, et parfois dépeignant dans le détail des scènes crues ou violentes pour mieux rendre compte du réel.

A lire si vous souhaitez vous intéresser aux grands auteurs américains, car John Steinbeck est incontournable. Ce court recueil de nouvelles est une introduction parfaite à la lecture de ses romans “Des souris et des hommes” et les “Raisins de la colère” : ces nouvelles sauront vous plonger dans l’ambiance si particulière du monde de Steinbeck, bien ancré dans la réalité et étonnant par les expériences qui y sont vécues.

Publicités