Un peu de dépaysement dans ce livre pour enfants racontant les légendes des régions celtiques tels que l’Irlande, l’Écosse, les Cornouailles ou le Pays de Galle. Celui-ci est un vrai de vrai, acheté en Irlande il y a quelques années, alors les non-anglophones devront s’abstenir de l’ouvrir ! Cependant de jolies illustrations permettent de comprendre de quoi il s’agit.

Huit contes sont proposés, chacun accompagné justement d’une illustration en noir et blanc avec un extrait du texte. Ils mettent en avant différentes histoires connues à travers les âges, transmises jusqu’au 19e siècle par oral, puis posées sur le papier par un auteur décédé il y a cent ans. L’auteur, le célèbre historien Joseph Jacobs, s’est illustré à la fois dans ses écrits sur le judaïsme et son travail de collecte d’information liée aux contes de fée. Son but était de rendre accessible aux enfants anglais les légendes britanniques, qui ne connaissaient que ce que les frères Grimm ou Charles Perrault avaient pu faire précédemment sur les contes français ou allemands.

Sa difficulté, comme il l’a expliqué de son vivant, n’a pas été de retranscrire les histoires, mais surtout d’en limiter le nombre, et de choisir celles qui ont le plus marqué le peuple. Ainsi, on apprend dans le premier récit pourquoi il ne faut pas tuer les cygnes dans le royaume, d’où l’image de couverture est tirée, ou bien pourquoi il faut toujours être honnête et suivre la parole des anciens.

On y trouve des tournures de phrases rappelant le parler du Moyen-Age, et des noms celtes imprononçables pour nous français, en particulier dans les légendes irlandaises ou galloises. Cependant le lecteur se laisse emporter au pays des druides et du fantastique et imagine sans mal le côté visuel de ces récits, qui a permis de faire rêver de nombreux enfants depuis des siècles.

En fouillant dans les rayons de livres pour enfants, vous croiserez peut-être le nom de Joseph Jacobs, celui-là même qui a retranscrit il y a 120 ans Jack et le Haricot Magique. Ça y est, ça vous dit quelque chose ? Il est temps de revenir à vos classiques d’enfance…

Publicités