Avec un tel titre, on se dit, pourquoi pas prendre des vacances avec le soleil, la chaleur, et la plage de sable blanc sous les cocotiers, sur fond d’histoire d’amour! Eh bien loupé! Pas de roman à l’eau de rose mais une très belle fresque historique de ce que l’archipel de Hawaï a vécu au cours du XIXème siècle!

Le point de départ de notre récit est pourtant la France, à travers les yeux du jeune François Follet qui, ayant été bercé toute son enfance par les récits de grands aventuriers comme James Cook, décide un jour de partir à la découverte du monde. Au rythme des bateaux et des mers, il arrive en Indonésie où il commence à se faire un nom dans le négoce. Au bout de quelques années, il reprend la mer, et débarque non pas à San Francisco comme prévu initialement, mais sur les îles d’Hawaï.

Il s’y installe, entouré par l’odeur de la canne à sucre et un environnement étonnant par sa diversité : Chinois, Canaques (habitants indigènes de l’archipel), Haolès (descendants des premiers missionnaires), Mormons américains et autres se côtoient sans pour autant se mélanger. Chacun paraît avoir une place bien définie dans la société hawaïenne, mais est-ce vraiment le cas?

Sans oublier les changements perpétuels au sommet de la société, avec les rois des îles plus ou moins fidèles à leur peuple, et ceux dont les intérêts sont plutôt financiers, liés aux grandes puissances mondiales…

Pour les habitués des voyages dans les îles lointaines, vous ne mettrez plus les pieds à Hawaï dans le même état d’esprit, hanté par les fantômes du passé comme le sont sans doute encore ses habitants. A lire par tous les passionnés des mers et d’histoire!

Publicités