Edition : Ki-oon

Auteur : Yoshimi Tonogai

Tomes en VO / VF : 4

Rabbit Doubt fait fureur au Japon : dans ce jeu sur téléphone portabe, des lapins doivent débusquer le loup qui se cache parmi eux. Quant au loup, il doit utiliser tous les subterfuges possibles pour semer la confusion dans le groupe et éliminer un par un tous ses adversaires…

Voilà le jeu sur lequel se base Doubt, de Yoshiki Tonogai. La couverture, au premier abord, surprend car elle représente les six personnages principaux alignés, leur tête couverte par un masque de lapin gris aux yeux énormes et rouges… En fond, du rouge, rappelant du sang étalé grossièrement, et un mur indiquant la taille de chacun. Elle résume à elle seule l’histoire : les six personnages se rencontrent, après avoir commencé à jouer à Rabbit Doubt sur leur téléphone. Certains se connaissaient déjà, d’autres apparaissent à cause du lien créé par le jeu.

Malheureusement, la bonne humeur de nos personnages au début du manga est vite submergée par la peur et la suspicion, une fois qu’ils se sont réveillés dans un bâtiment inconnu, sans se souvenir de ce qui s’est passé! Ainsi débute dans la réalité le jeu du Rabbit, quand notre groupe de “lapins” trouve un de ses membres crucifié au mur! Les survivants ne sont pas longs à faire le lien entre ce qui leur arrive et le jeu qui les avait réuni de manière insouciante quelques heures plus tôt.

Immédiatement, les soupçons naissent entre les personnages, car chacun d’entre eux pourrait être le loup! En parallèle, ils doivent trouver un moyen de sortir de ce bâtiment dans lequel on les a enfermés, les portes étant commandées par un système de lecture de code barre. D’ailleurs, les personnages ne sont pas longs à se rendre compte qu’on les a tatoué à leur insu, pendant leur inconscience, et le motif, justement, est… un code barre. Ils comprennent qu’en n’étant plus que 5, ils ne peuvent ouvrir qu’une porte chacun pour trouver le chemin de la sortie…Vont-ils s’en sortir? Qui peut encore perdre la vie, victime du loup? Et d’ailleurs, qui est le loup?

L’idée de se baser sur ce jeu est vraiment intéressante. On explore ainsi ce que donne la nature humaine en cas de stress intense, quand les liens unissant deux personnes peuvent évoluer, se rompre ou se renforcer d’une seconde à l’autre. Le suspense est bien là, et le lecteur est aussi méfiant que les personnages quant à la nature des actes de chacun! Mais qui est le loup??

Je tiens cependant à prévenir les claustrophobes qu’ils vont en avoir pour leur argent avec ce manga, car entre l’espace clos où sont enfermés les personnages, et qui est particulièrement bien mis en avant grâce aux graphismes, et les plans très serrés sur les personnages, vous allez sans doute oublier de respirer à plusieurs reprises!

Cependant, en tant que débutante dans l’univers des mangas, j’ai eu beaucoup de mal à savoir qui parlait sur la plupart des vignettes : soit les bulles n’ont qu’une minuscule flèche, donc à peine visible, désignant celui qui parle, soit la bulle est ronde, et renvoie à quelqu’un hors champ. Plusieurs fois j’ai confondu le personnage représenté et l’auteur de la bulle, je me suis donc perdue dans les dialogues et j’ai eu du mal à aller jusqu’au bout. Mais une fois cette difficulté passée, vous allez sans doute, comme moi, vous dire en arrivant au bout du tome 1, qu’il faut absolument se procurer le deuxième! Le récit s’arrête sur un moment de suspense intense et il faut aller lire la suite! Je vous laisse, je file à la librairie!

Publicités