A l’approche du triste anniversaire de la mort de Cabu et certains de ses compères dessinateurs de Charlie Hebdo, la nostalgie du bon vieux temps m’a rattrapée et j’ai mis la main sur une réédition d’un album dessiné par Cabu il y a 30 ans ayant pour modèle une blonde au nez pointu, Dorothée ! Petit bonheur personnel de revenir un moment sur cette jolie période de ma vie où ses sketchs en compagnie de Corbier, Jacky et Ariane me faisaient sourire devant la télé…

IMG_20180105_132311_resized_20180105_012427032

Avant d’être ce fameux dessinateur pour Charlie donc, Cabu était à mes yeux le mec marrant de Récréa2 qui avait la même coupe de cheveux que ma tata Monique ! En parlant du physique d’ailleurs, il dessinait en direct sur le plateau de Dorothée les micro-scénarios donnés par les téléspectateurs de l’époque au téléphone, et a ainsi créé le fameux nez de Dorothée, permettant à chacun de la reconnaître en un coup d’œil.

IMG_20180105_132247_resized_20180105_012427462

Lui qui était venu pour 4 émissions est finalement resté 10 ans sur la chaîne publique, et a dessiné de nombreuses pochettes de disques de Dorothée. Il a aussi sorti cet album de bande dessinée, réédité en 2015 et étoffé d’une introduction montrant quelques planches de l’époque et des photos de l’équipe de Récréa2.

Les dessins de l’album mettent Dorothée en scène dans de nombreuses situations parfois réalistes mais surtout absurdes, dans lesquelles son nez plus long que la moyenne lui joue des tours. Les arrière-plans sont minimalistes et permettent au lecteur (ou observateur, car les dialogues sont très courts) de se focaliser uniquement sur les histoires, très courtes. L’humour a peut-être un peu vieilli et est tiré par les cheveux, mais qui a connu cette époque glorieuse du Club Dorothée ne peut être qu’ému en se replongeant dans ces images connues et presque oubliées !

IMG_20180105_132340_resized_20180105_012425969

La trentenaire que je suis regrette cette période d’insouciance finie depuis bien longtemps, et à chaque fois que je vois Dorothée à la télé, mon émotion est intense ! Cependant Cabu n’est plus, mais sa gentillesse, son humour et ses dessins auront marqué autant les adultes lecteurs de Charlie que les (grands) enfants du Club Dorothée.

Publicités