Un livre extra-terrestre, une « anomalie » de la littérature, voilà un jugement qui, je l’espère, fera écho au point de vue de l’auteur de ce roman et à de nombreux lecteurs. Vous qui recherchez des personnages atypiques, un peu d’humour et de l’originalité, vous êtes au bon endroit.

Et pourtant nos personnages ne pensent pas forcément la même chose. Vivre dans une petite ville paumée au fin fond du Kentucky n’est pas très épanouissant quand on rêve de devenir une star comme Luster, cet Afro-Américain intellectuel et incompris. Dans ce but, il fonde un groupe de rock avec des gens aussi peu communs que lui : Ember qui, du haut de ses 8 ans, se comporte comme une ado rebelle de 15 ans ; Opal, 80 ans et quelques, mamie rockeuse et serial loveuse ; Ray, irakien efféminé à la recherche d’un homme de son passé ; et Aurora, ex-strip-teaseuse en fauteuil roulant qui cherche à ne pas se faire remarquer.

N’attendez pas une grande aventure ici mais plutôt quelques semaines dans la vie de ces gens qui amusent contre leur gré. A chaque réunion en public c’est la même rengaine pour ceux qui les croisent. Comment des gens aussi différents peuvent-ils être amis ? Pourquoi ne sont-ils pas comme la majorité des gens, c’est-à-dire dans les stéréotypes de leurs générations ? Après tout, mamie à la maison de retraite, petite fille avec ses poupées, ou black dealer de drogue, c’est bien comme ça la vie… non ?

Les paragraphes et chapitres se lisent très facilement, car la focalisation interne changeante est annoncée en titre de chaque partie. L’humour, le style, les pensées de chacun sont bien maîtrisés par un narrateur / auteur qui n’hésite d’ailleurs pas à s’inclure dans les dernières pages de sa propre histoire afin d’exprimer ses réflexions sur le monde. Les stéréotypes en prennent pour leur grade, les espoirs de chacun se voient pas forcément le jour mais chacun avance à son rythme. Quant à devenir des stars… ne serait-ce pas, finalement, de s’autoriser à être soi-même ? Vivre, aimer, penser sans être pressé par des obligations extérieures et des jugement hâtifs… Be yourself ?!

Publicités