On a déjà tous entendu parler de la légende autour de Tristan et Yseult, mais qui peut se vanter de l’avoir lu en entier ? Certainement peu de gens, car la légende, oralisée jusqu’au XIIème siècle, connaît peu de versions complètes sur papier. Il est difficile de savoir quand Tristan et Yseult ont vécu, mais on sait que l’Europe entière connaissait leurs déboires amoureux. Béroul, auteur français de la fin du XIIème siècle, a tenté de la mettre par écrit, mais malheureusement peu de manuscrits sont parvenus jusqu’à notre XXIème siècle en bon état. Le Livre de Poche a choisi de publier ce qui restait des textes de Béroul, suivi d’un dossier expliquant le contexte de l’œuvre. L’introduction propose aussi un résumé détaillé de toute l’histoire, basé sur les différentes versions existant en Europe et permettant de placer son récit amputé dans son contexte.

Ainsi, Tristan et Yseult prennent forme dans une légende anglo-irlandaise. Tristan serait aller chercher Yseult en Irlande afin qu’elle se marie avec le roi Marc de Cornouailles, mais sur le bateau pendant le retour, ils auraient bu accidentellement un filtre d’amour. Yseult se marie avec Marc mais elle continue à voir son amant, jusqu’à ce qu’ils soient découvert par des hommes du roi enclins à l’évincer de la Cour. Le passage proposé à la lecture dans ce volume se focalise donc sur l’émoi créé par cette nouvelle, le ban de Tristan et de sa bien-aimée, et le retour à la Cour. L’histoire a forcément un goût d’inachevé, car la réelle fin de la légende expose la mort par amour des deux amants, que l’on pourra plus tard mettre en parallèle avec la mort de Roméo et Juliette dans la tragédie shakespearienne.

Le style est simple, parfois écrit au présent, parfois au passé simple, ce qui surprend un peu, et quelques passages manquants ou illisibles quant à la version sur manuscrit sont signalés entre parenthèses, ce qui coupe un peu la fluidité du texte. Malgré ces quelques manques, on a l’impression d’être au cœur de la légende et de suivre l’épopée d’un chevalier du Moyen-Age en plein déboires. Le dossier permet aussi d’approfondir ses connaissances sur la période médiévale et de mieux comprendre les différentes versions de « Tristan et Yseult » à travers les âges et les pays. Tout amoureux des livres se doit de lire ce classique, parmi les plus vieux écrits littéraires de France.

Publicités