Détrompez-vous, “Pour l’amour de Philae”, écrit par Christian Jacq, n’est pas un roman à l’eau de rose, mais un roman d’amour envers une culture sur le point de s’éteindre…

Il ne reste plus qu’un temple païen dans l’Egypte du VIème siècle, envahie par le christianisme, et il se trouve sur l’île de Philae, située à l’extrême sud de l’Égypte. Quelques adorateurs des anciens dieux égyptiens vivent leur foi et respectent les rituels perpétrés depuis des millénaires par leurs ancêtres.

Isis est la supérieure du temple dédié à la déesse du même nom. Avec l’aide de Sabni, fraîchement élu supérieur lui aussi, ils enseignent la compréhension de leur religion et ses rituels aux membres de leur colonie. Cependant, l’émergence de la religion chrétienne et la conversion forcée de milliers d’égyptiens les isolent du monde qui les entoure. Théodore, évêque d’Éléphantine, et pourtant ami de Sabni, cherche à faire fermer le temple afin de s’assurer que l’adoration des anciens dieux finisse par s’éteindre. Cependant, par respect pour son ami, il s’évertue aussi à faire oublier à l’empereur byzantin l’île de Philae, afin d’assurer le calme dans la province qu’il gère.

L’arrivée d’un nouveau préfet, Maxime, bouscule le calme apparent de la cité égyptienne. Venu pour exterminer le dernier bastion païen d’Égypte, Maxime tombe amoureux d’Isis, ce qui change son but initial. Il ne rêve plus qu’à la revoir et faire d’elle sa femme. Avec l’aide de Théodore, ils essaient de faire fermer le temple par tous les moyens légaux, mais c’est sans compter la foi des adeptes d’Isis, et le soutien invisible des anciens dieux…

Qui peut vaincre lors d’un tel face à face? Hommes ou dieux, christianisme ou paganisme, amour ou haine? Tout se mélange tout au long de ce roman passionnant. Le suspense est là du début à la fin, et la beauté des paysages envoûte, tout comme l’amour et le calme présents dans le temple d’Isis.

Christian Jacq, grand expert de la civilisation égyptienne, a choisi dans ce roman d’évoquer le combat entre antiquité et aire chrétienne, l’un des moments clés dans l’histoire de l’Égypte. Le temps des Pharaons est bien loin dans le passé ; cependant la force de son écriture paraît le raviver, et avoir le même effet que les hiéroglyphes sur les murs des temples païens, sur ceux qui prennent le temps de les lire. Le lecteur voyage à travers les pages et se surprend à souhaiter vivre en ce temps-là, pour se laisser porter par la force des croyances ancestrales.

Venez, et poussez la porte du temple de Philae, quelques heures de lecture passionnante vous attendent…

Publicités