Avec l’approche de la fin du monde (même si celle du 21 décembre 2012 nous a laissés sains et saufs), j’ai pensé que je devais m’y préparer psychologiquement, alors j’ai ouvert le roman d’Eric Giacometti et Jacques Ravenne, justement intitulé “Apocalypse”. Pas de mention du 21 décembre en soi ou de toute autre date à venir, mais bien d’une fin de notre civilisation…

Antoine Marcas, commissaire de police parisien, parvient au cours d’une enquête à retrouver un dessin de Nicolas Poussin, volé pendant la Deuxième Guerre Mondiale à une famille juive. Ce dessin serait la clé d’un secret vieux de 2000 ans concernant l’Apocalypse, secret partiellement oublié depuis la mort du dernier roi de France en 1792.

La redécouverte du dessin pousse une société secrète à commettre des meurtres terribles afin de mettre la main sur celui-ci, puis de remonter les indices jusqu’à comprendre le secret dans son entier. Mais c’est sans compter la curiosité de Marcas, qui va se battre lui aussi pour comprendre ce qui est camouflé dans l’esquisse de Poussin.

Le roman de Giacometti et Ravenne m’a tout de suite fait penser au “Da Vinci Code” de Dan Brown (ressemblance assumée puisque celui-ci est mentionné au sein du récit!) car il utilise les mêmes ingrédients : franc-maçonnerie, origines des religions, vieilles églises et monde de l’art se mélangent pour créer une ambiance toute particulière.

L’écriture reprend aussi ce qui a fait du “Da Vinci Code” un très bon thriller : les chapitres sont courts et pleins de rebondissements. On note aussi un va-et-vient entre passé et présent ; vous comprendrez alors le point commun entre Jésus, Jeanne d’Arc ou encore Louis XVI (oui, il y en a un!).

Ce roman nous propose un voyage tant dans l’Histoire française que dans l’Histoire de notre civilisation occidentale, et dans lesquelles un petit village du sud de la France pourrait avoir eu un grand rôle… Les amateurs de légendes ou de grands secrets prendront beaucoup de plaisir à suivre les pérégrinations d’Antoine Marcas entre Paris, Jérusalem et Rennes-le-Château, sur et sous terre, jamais loin des grandes énigmes religieuses.

Ouvrez l’œil, observez les vieilles pierres autour de vous, car vous pourriez être le prochain à en trouver la clé…