cof

Une claque dans la figure. Un extra-terrestre littéraire… Loulou Robert propose pr son 3e roman une narration à la 1e personne, et sa narratrice refuse de donner son nom, elle sera donc le « sujet inconnu » du texte. La jeune fille choisit de ne pas s’attarder sur ses premières années et se focalise sur son départ du cocon familial à 18 ans. Elle s’installe à Paris pour suivre des études qui la lassent vite, et change plusieurs fois de voie pour finalement étudier la philosophie. Elle est sauvage et n’a pas d’amis, se sent étrangère à ce que les jeunes de son âge peuvent dire ou faire, mais un jour elle rencontre ce beau garçon aux lèvres rouges, de qui elle va tomber amoureuse. Leur histoire peut-elle être simple quand on est chacun si complexe ?

La complexité de la narratrice se retrouve surtout dans la manière dont les phrases sont construites : extrêmement courtes, elles impriment un rythme très saccadé à l’histoire et plongent le lecteur dans une découverte du texte quasiment en apnée. Ce rythme ressemble d’ailleurs, d’après les mots de l’auteure que j’ai rencontrée à l’événement littéraire « Les écrivains chez Gonzague » et récompensée par le Prix Révélation, à « un combat de boxe », symbolique liée à la rencontre des deux protagonistes et à leur relation violente et passionnelle. La narratrice permet ainsi de créer quelque chose de très visuel – on voit la situation de l’extérieur – mais aussi très psychologique car on devient elle et on ressent réellement ses douleurs, ses paradoxes ou ses petits bonheurs (quoique ceux-ci étant rares, il vaut mieux avoir le cœur bien accroché pour aller jusqu’au bout sans pleurer!).

Malgré les difficultés de la jeune auteur à mettre en mot et à faire des phrases complètes lors de ses diverses interviews, l’écrit est maîtrisé et abouti et crée une réelle curiosité sur ses deux premiers romans, « Bianca » et « Hope », et surtout sur ce qui viendra par la suite. La souffrance adolescente, au cœur de son sujet jusque là et parfaitement relayée, s’ouvrira peut-être à l’avenir sur une littérature plus positive et ouverte dans ses structures et dans son message. Belle découverte !

IMG_0642
Loulou Robert et moi!
Publicités