Un petit western par Jacques Audiard ? C’est fait ! Ceux qui aiment les guerres entre l’armée et les indiens pourront passer leur chemin car d’indiens il n’y en a point, mais les amateurs de films policiers s’y retrouveront car la chasse à l’homme est au centre du film. Le Commodore d’une ville du Far West envoie les frères Sisters, Eli et Charlie (interprétés par John C. Reilly et Joaquin Phoenix), à la poursuite d’un homme qu’ils devront supprimer. Une chevauchée dans les grandes plaines de l’ouest sur la piste de l’Oregon jusqu’en Californie lors de la fameuse Ruée vers l’Or leur permet de retrouver sa trace et petit à petit de le rattraper, mais qu’est-ce qui pourra les empêcher de mener à bien leur mission ?

Les paysages traversés sont magnifiques et représentent parfaitement cet ouest sauvage et sans limite du mythe américain, même si les tournages ont principalement eu lieu en Espagne et en Roumanie ! Les deux frères, tueurs à gage, remplissent leur rôle de « cow-boys », proches de leurs chevaux et pas très propres sur eux, mais des stéréotypes les entourent tel que l’alcoolisme notoire de Charlie et son arrogance. A l’inverse Eli est le cœur tendre du duo, donnant initialement l’impression qu’il n’est pas très intelligent mais finalement c’est bien lui qui porte son frère. Combien de temps encore vont-ils faire fonctionner leur duo célèbre dans tout le Far West alors qu’ils deviennent eux-même des cibles potentielles ?

C’est un moment agréable que l’on passe près de ces personnages et quelques scènes resteront dans les mémoires comme l’histoire de l’araignée ou bien le ramassage de l’or trouvé dans la rivière, mais pour leur reste (et la fin un peu trop gentillette à mes yeux) le film ne marquera pas l’histoire cinématographique.

Publicités